SCOREUR DE MARS

Un blog pour tous les passionnés de basket et du Streetball et la plus grande base de données vidéos sur le basket en génèral !!! Dunkeurs, crosseur, scoreurs ce site est ton royaume parisien .

31 mars 2010

Top 5 de la nuit -30.03.2010 -

Et voici, un petit retour sur l'action d' il y a 2 jours avec Rodrigue Beaubois qui plante 40 points :

beaubois-rodrigue

Il y a deux jours, il n’avait joué que 48 secondes… Mais son coach a senti que Rodrigue Beaubois était le joueur idéal pour contrer le duo Curry-Ellis.

Bien vu, puisque le Français défonce les Warriors avec 40 points et un 9-11 à 3-points ! En prime, la victoire au bout.

Franchement, on a tout de suite senti qu’il était chaud bouillant. Beaubois est rentré à 3 minutes de la fin du premier quart-temps. 5 points en quelques secondes, et le ton était donné. Et il le fallait car les Mavs n’étaient pas au mieux.

Et la suite fut éblouissante. Comme rarement un Français n’en a délivré en NBA. Hormis les 55 points de Tony Parker face aux Wolves, aucun Français n’avait pris le match à son compte comme il va le faire.

Son deuxième quart-temps est exceptionnel. On se croirait sur NBA 2K10. Il ne rate rien ! De n’importe quel endroit derrière la ligne à 3-points, ça rentre !

Il remet les Mavs sur le droit chemin, et atteint la pause avec 26 points en 15 minutes ! Son record en carrière est déjà battu, et il en est déjà à 10/13 aux tirs dont 5/6 à 3-points. A la marque, Golden State est KO debout : 67-41 pour Dallas.

La suite sera du même acabit. Les Warriors tentent bien de le gêner mais il n’y a rien à faire. « Roddy » continue son show, scorant, arrachant des rebonds et bâchant tout ce qui bouge.

Au final, la feuille de stats est lumineuse : 40 pts, 15/22 aux tirs, 9/11 à 3-points, 8 rbds, 3 pds, 3 cts et 1/1 aux LF et une 1 bp en 30 minutes.

Le Guadeloupéen permet aux Mavs de s’imposer 111-91 après deux revers de suite. Et forcément, après le match, on ne parle que de lui !

« En préparant le match, on savait que c’était le type de match où Rodrigue pourrait se mettre en valeur. Et il l’a prouvé » estime Rick Carlisle qui est agaçant à souffler le chaud et le froid avec l’ancien choletais.

« On le voit à l’entraînement, c’est un scoreur. Il a de l’envergure. Il a un bon shoot et s’il commence à marquer, il devient difficile à contenir car il peut aussi pénétrer. C’était vraiment amusant de le voir jouer comme ça. C’était un match serré et il est arrivé, et il a transformé ça en un match d’attaque » analyse Dirk Nowitzki.

Le mot de la fin pour le héros de la soirée :

« Quand le coach m’a appelé, j’étais juste déterminé à jouer mon jeu et à être agressive. Je voulais juste apporter de l’énergie à l’équipe. Et puis, il y a des soirs comme ça où vous avez l’impression que vous pouvez shooter autant que vous le souhaitez et vous ne manquerez rien ! »

Posté par MOA BIT à 11:33 - top 10 NBA - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire