SCOREUR DE MARS

Un blog pour tous les passionnés de basket et du Streetball et la plus grande base de données vidéos sur le basket en génèral !!! Dunkeurs, crosseur, scoreurs ce site est ton royaume parisien .

04 janvier 2018

Documentaire : Going Big

Documentaire :  Going Big

Langue : Anglais    Durée : 50 mn    Date : 22 décembre 2012

Ce doc fait partie de la série  »SEC Storied » (ESPN films) qui se concentre sur des athlètes ayant marqué l’histoire des universités de la SouthEastern Conference (SEC) universitaire, comme l’équipe des Arkansas Razorbacks, champions universitaires en 1994, et de leur slogan « 40 minutes of Hell« . Moins sexy que celui sur Lolo Jones (qui fut élève à LSU), « Going Big » est aussi passionnant car il analyse, avec le recul, l’un des plus grands « Et si…? » de l’histoire du basket.

Ce documentaire raconte le destin d’une star universitaire dont la carrière pro n’aura clairement pas été a la hauteur de son statut de 2ème choix de la draft, en tous cas aux yeux du grand public. Ce joueur, c’est Sam Bowie, un pivot de 2m16 et 107 kgs, dont la vie a changé car, en 1984, les dirigeants des Portland Trailiblazers ont décidé d’en faire leur premier choix de draft devant le plus célèbre #23 de l’histoire, Michael Jordan.

A propos de sa carrière et du documentaire le décrivant :

 

« J’aimerais que les gens se disent que ce gars, Sam Bowie, ne s’arrêtait jamais et qu’il ne baissait jamais la tête et n’abandonnait jamais. Et je ne pense pas que ce soit quelque chose qu’on puisse vous apprendre.

Quand on parle de don de la nature, c’est une qualité qui n’est jamais mise en avant. On parle de la vitesse ou bien de la hauteur à laquelle on peut sauter ou combien un athlète est monstrueux. Mais vous avez le gène de « l’acharnement » ou bien vous ne l’avez pas. »

Sam Bowie.

 

 

 

Sam Bowie, un destin incroyable pour celui qui est maintenant un éleveur de chevaux à succès dans le Kentucky, où son maillot reste accroché au plafond d’une des salles les plus vénérées du basketball universitaire et qui, pourtant, aura vu sa carrière être qualifiée comme l’une des plus décevantes de l’histoire au seul regard de celle du joueur sélectionné une place derrière lui.

 

 

 

 

Posté par MOA BIT à 13:36 - documentaire espn - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Erreur

    Désolé mais MJ était 3e choix de draft ...et non juste derrière sam Bowie. Sinon merci pour vôtre site excellent

    Posté par Py, 24 janvier 2018 à 00:46

Poster un commentaire