SCOREUR DE MARS

Un blog pour tous les passionnés de basket et du Streetball et la plus grande base de données vidéos sur le basket en génèral !!! Dunkeurs, crosseur, scoreurs ce site est ton royaume parisien .

27 novembre 2013

La NBA D-League en quelques mots ...

 

 

La NBA Developpement League, ou D-League, est une ligue américaine mineure de basket-ball créée et dirigée par la National Basketball Association.

L’objectif de cette ligue est de permettre aux joueurs, aux entraîneurs et même aux arbitres d’évoluer dans un championnat secondaire, afin de découvrir un univers sportif similaire à la NBA et de se mettre en valeur aux yeux des nombreux recruteurs de la NBA.

La NBA Development League s'impose progressivement comme la principale ligue mineure des États-Unis. Avant l'été 2005, la ligue était connue comme la National Basketball Development League (NBDL).

La saison se déroule de novembre à avril. Les équipes sont réparties dans deux conférences Est et Ouest. Chaque équipe joue 50 matches, puis les huit meilleures équipes de la saison régulière s’affrontent dans les playoffs au meilleur des trois matchs.

Le NBA Development League All-Star Game est un match d'exhibition annuel organisé par la National Basketball Association Development League (NBA D-League).

La première édition s'est tenue lors de la saison 2006–2007 durant le NBA All-Star Weekend. Le D-League All-Star Game se dispute le samedi dans la même ville que le NBA All-Star Game. Cependant, la rencontre ne se tient pas dans la même salle que les autres évènements.

 

Les " CALL UP ":

À tout moment de la saison les joueurs évoluant en NBA Development League peuvent être appelés par une équipe NBA. C’est ce qu'on appelle un call-up.

Les différentes équipes de la NBA piochent régulièrement dans le vivier de la NBA Development League (il y en a eu 17 durant la saison 2003-04), pour remplacer ponctuellement un joueur blessé, ou compenser la perte à un poste à la suite d'un transfert.

Les joueurs qui montent de la NBA Development League à la NBA sont généralement signés pour 10 jours (appelé un ten day contract), renouvelable une fois.

À la fin du second ten day contract, l’équipe NBA choisit alors de garder le joueur pour le reste de la saison (et de lui offrir un contrat garanti), ou bien de le libérer. Le joueur retourne alors la plupart du temps dans l’équipe dans laquelle il évoluait.
Lors de la Draft NBA 2008, les Portland TrailBlazers ont recruté Mike Taylor des Idaho Stampede. Il est ainsi devenu le premier joueur de NBA D-League à avoir été sélectionné par une équipe NBA. Il est par la suite transféré aux Los Angeles Clippers, avec lesquels il signa un contrat en tant que rookie.

Actuellement, 11 joueurs ayant une expérience en D-League ont remporté un titre NBA: Tremaine Fowlkes avec les Detroit Pistons en 2003–2004 ; Devin Brown et Mike Wilks avec les San Antonio Spurs en 2004–2005 ; Earl Barron et Dorell Wright avec le Miami Heat en 2005–2006 ; James White avec les San Antonio Spurs en 2006-2007 ; Gabe Pruitt avec les Boston Celtics en 2007–2008 ; Jordan Farmar, Josh Powell, Sun Yue et Shannon Brown avec les Los Angeles Lakers en 2008–2009, Jose Juan Barea, Rodrigue Beaubois, Ian Mahinmi et Dominique Jones avec les Mavericks de Dallas en 2010-2011.

Bobby Simmons et Aaron Brooks sont les seuls anciens joueurs de D-League à remporter un trophée individuel attribué en fin de saison NBA, en étant lauréat du NBA Most Improved Player avec les Los Angeles Clippers en 2004–2005 et les Rockets de Houston en 2009-2010.

  • 2009-2010 : 40 call-ups, 27 joueurs
  • 2008-2009 : 24 call-ups, 20 joueurs
  • 2007-2008 : 29 call-ups, 18 joueurs
  • 2006-2007 : 22 call-ups, 16 joueurs
  • 2005-2006 : 18 call-ups, 13 joueurs
  • 2004-2005 : 11 call-ups, 9 joueurs
  • 2003-2004 : 17 call-ups, 14 joueurs
  • 2002-2003 : 14 call-ups, 10 joueurs
  • 2001-2002 : 8 call-ups, 8 joueurs.

Champions

SaisonVainqueurScoreFinaliste
2001-2002 Groove de Greenville 81-63, 75-68 Lowgators de North Charleston
2002-2003 Revelers de Mobile 92-82, 71-77, 75-72 Patriots de Fayetteville
2003-2004 Altitude d'Asheville 108-106 (après prolongations) Flight de Huntsville
2004-2005 Altitude d'Asheville 90-67 Riverdragons de Columbus
2005-2006 Thunderbirds d'Albuquerque 119-108 Flyers de Fort Worth
2006-2007 Wizards du Dakota 129-121 (après prolongations) 14ers du Colorado
2007-2008 Stampede de l'Idaho 89-95, 90-89, 108-101 Toros d'Austin
2008-2009 14ers du Colorado 136-131, 123-104 Flash de l'Utah
2009-2010 Vipers de Rio Grande Valley 124-107, 94-91 66ers de Tulsa
2010-2011 Energy de l'Iowa 123-106, 122-141, 119-111 Vipers de Rio Grande Valley
2011-2012 Toros d'Austin 101–109 (après prolongations), 113–94, 122–110 D-Fenders de Los Angeles
2012-2013 Vipers de Rio Grande Valley 112–102, 102–91 Warriors de Santa Cruz

 

  • Note : lors des saisons 2001-2002 et 2002-2003, le champion était le vainqueur d'une série de trois matchs. Il fut désigné sur un match sec de la saison 2003-2004 jusqu'à la saison 2006-2007, puis il est de nouveau désigné à l'issue d'une série de trois matchs depuis la saison 2007-2008.

 

Les affiliations aux teams NBA :

  • Austin Toros: San Antonio Spurs
  • Bakersfield Jam: Atlanta Hawks, Los Angeles Clippers, Phoenix Suns, Toronto Raptors, Utah Jazz
  • Canton Charge: Cleveland Cavaliers
  • Delaware 87ers: Philadelphia 76ers
  • Erie BayHawks: New York Knicks
  • Fort Wayne Mad Ants: Charlotte Bobcats, Detroit Pistons, Indiana Pacers, Memphis Grizzlies, Milwaukee Bucks, Orlando Magic
  • Idaho Stampede: Portland Trail Blazers
  • Iowa Energy: Chicago Bulls, Denver Nuggets, Minnesota Timberwolves, New Orleans Pelicans, Washington Wizards
  • Los Angeles D-Fenders: Los Angeles Lakers
  • Maine Red Claws: Boston Celtics
  • Reno Bighorns: Sacramento Kings
  • Rio Grande Valley Vipers: Houston Rockets
  • Sioux Falls Skyforce: Miami Heat
  • Springfield Armor: Brooklyn Nets
  • Texas Legends: Dallas Mavericks
  • Tulsa 66ers: Oklahoma City Thunder

 

Historique des récompenses individuelles :

MVP de la NBA Development League

 

 

  • 2001-2002 : Ansu Sesay (Groove de Greenville)
  • 2002-2003 : Devin Brown (Patriots de Fayetteville)
  • 2003-2004 : Tierre Brown (Lowgators de Charleston)
  • 2004-2005 : Matt Carroll (Dazzle de Roanoke)
  • 2005-2006 : Marcus Fizer (Toros d'Austin)
  • 2006-2007 : Randy Livingston (Stampede de l'Idaho)
  • 2007-2008 : Kasib Powell (Skyforce de Sioux Falls)
  • 2008-2009 : Courtney Sims (Energy de l'Iowa)
  • 2009-2010 : Mike Harris (Vipers de Rio Grande Valley)
  • 2010-2011 : Curtis Stinson (Energy de l'Iowa)
  • 2011-2012 : Justin Dentmon (Toros d'Austin)
  • 2012-2013 : Andrew Goudelock (Skyforce de Sioux Falls)

 

Rookie de l'année :

  • 2001–2002 : Fred House (Lowgators de North Charleston)
  • 2002–2003 : Devin Brown (Patriots de Fayetteville)
  • 2003–2004 : Desmond Penigar (Altitude d'Asheville)
  • 2004–2005 : James Thomas (Dazzle de Roanoke)
  • 2005–2006 : Will Bynum (Dazzle de Roanoke)
  • 2006–2007 : Louis Amundson (14ers du Colorado)
  • 2007–2008 : Blake Ahearn (Wizards du Dakota)
  • 2008–2009 : Othyus Jeffers (Energy de l'Iowa)
  • 2009–2010 : Alonzo Gee (Toros d'Austin)
  • 2010-2011 : DeShawn Sims (Red Claws du Maine)
  • 2011-2012 : Edwin Ubiles (Wizards du Dakota)
  • 2012-2013 : Tony Mitchell (Mad Ants de Fort Wayne)

Défenseur de l'année :

  • 2001–2002 : Jeff Myers (Groove de Greenville)
  • 2002–2003 : Mikki Moore (Dazzle de Roanoke)
  • 2003–2004 : Karim Shabazz (Lowgators de Charleston)
  • 2004–2005 : Derrick Zimmerman (Riverdragons de Columbus)
  • 2005–2006 : Derrick Zimmerman (Toros d'Austin)
  • 2006–2007 : Renaldo Major (Wizards du Dakota)
  • 2007–2008 : Mouhamed Sene (Stampede de l'Idaho) et Stéphane Lasme (D-Fenders de Los Angeles)
  • 2008–2009 : Brent Petway (Stampede de l'Idaho)
  • 2009–2010 : Greg Stiemsma (Skyforce de Sioux Falls)
  • 2010-2011 : Chris Johnson (Wizards du Dakota)
  • 2011-2012 : Stefhon Hannah (Wizards du Dakota)
  • 2012-2013 : Stefhon Hannah (Warriors de Santa Cruz)

Impact Player de l'année :

  • 2007-2008 : Morris Almond (Flash de l'Utah)
  • 2008-2009 : Eddie Gill (14ers du Colorado)
  • 2009-2010 : Brian Butch (Jam de Bakersfield)
  • 2010-2011 : Jeff Adrien (Vipers de Rio Grande Valley)
  • 2011-2012 : Eric Dawson (Toros d'Austin)
  • 2012-2013 : Rasual Butler (66ers de Tulsa)

Joueur ayant le plus progressé :

  • 2009-2010 : Mildon Ambres (Stampede de l'Idaho)
  • 2010-2011 : Dar Tucker (Thunderbirds du Nouveau-Mexique)
  • 2011-2012 : Kenny Hayes (Red Claws du Maine)
  • 2012-2013 : Cameron Jones (Warriors de Santa Cruz)

Entraîneur de l'année :

  • 2006–2007 : Bryan Gates (Stampede de l'Idaho)
  • 2007–2008 : Bryan Gates (Stampede de l'Idaho)
  • 2008–2009 : Quin Snyder (Toros d'Austin)
  • 2009–2010 : Chris Finch (Vipers de Rio Grande Valley)
  • 2010–2011 : Nick Nurse (Energy de l'Iowa)
  • 2011-2012 : Eric Musselman (D-Fenders de Los Angeles)
  • 2012-2013 : Alex Jensen (Charge de Canton)

Jason Collier Sportsmanship Award :

  • 2001–2002 : Mike Wilks (Flight d'Huntsville)
  • 2002–2003 : Billy Thomas (Groove de Greenville)
  • 2005–2006 : Ime Udoka (Flyers de Fort Worth)
  • 2006–2007 : Roger Powell (RimRockers de l'Arkansas)
  • 2007–2008 : Billy Thomas (14ers du Colorado)
  • 2008–2009 : Will Conroy (Thunderbirds d'Albuquerque)
  • 2009–2010 : Andre Ingram (Flash de l'Utah)
  • 2010–2011 : Larry Owens (66ers de Tulsa)
  • 2011-2012 : Moses Ehambe (Energy de l'Iowa)
  • 2012-2013 : Ron Howard (Mad Ants de Fort Wayne)

 

Dirigeant de l'année :

  • 2009–2010 : Jon Jennings (Red Claws du Maine)
  • 2010–2011 : Bert Garcia (Vipers de Rio Grande Valley)
  • 2011–2012 : David Higdon (Jam de Bakersfield)

 

 

Les denières actus et news de la NBA D-League,

saison 2013/2014 :

 

Le 1 er Novembre 2013 a eut lieu, la draft 2013 pour la D-League. Initialement considérée comme un championnat pour former les jeunes, cette ligue accueille désormais des « vétérans », et cette année, de nombreux anciens joueurs NBA avaient décidé de s’inscrire comme James Johnson, Quincy Douby et même Ricky Davis.

 

Le Top 15 de la draft 2013

 EquipeJoueurUniversité
1 Tulsa 66ers Grant Jerrett Arizona
2 Rio Grande Valley Vipers James Johnson Wake Forest
3 Sioux Falls Skyforce Quincy Douby Rutgers
4 Idaho Stampede Pierre Jackson Baylor
5 Texas Legends C.J. Aiken Saint Joseph’s
6 Delaware 87ers Norvel Pelle Iona
7 Sioux Falls Skyforce DeAndre Liggins Kentucky
8 Erie BayHawks Reginald Buckner Mississippi
9 Delaware 87ers Thanasis Antetokounmpo -
10 Maine Red Claws Terrance Henry Mississippi
11 Iowa Energy William Buford Ohio State
12 Austin Toros Kyle Hunt OK Science and Arts
13 Canton Charge Bo Spencer Nebraska
14 Canton Charge Gilbert Brown Pittsburgh
15 Santa Cruz Warriors Scott Suggs Washington

 

Los Angeles Lakers :

Envoyés en D-League le 15 novembre, Ryan Kelly et Elias Harris ont finalement été rappelés par les Lakers .

Les deux joueurs sont chacun apparus 2 fois pour les Lakers cette saison. Kelly a enregistré 6 points et 2 rebonds en 7 minutes de jeu et Harris 1 rebond, 1 passe, 1 interception en 11 minutes. Ils seront présents pour le match de Los Angeles face à Golden State.

 

New-york Knicks :

Pistonné pour obtenir un spot dans l’équipe première des Knicks, Chris Smith ne côtoiera pas son frangin JR cette saison. Comme prévu, le meneur de 26 ans a été relégué en D-League, chez les Erie Bayhawks, l’équipe affiliée à la franchise new yorkaise. Voilà de quoi soulager un peu Mike Woodson, qui n’a quasiment passé aucune conférence de presse sans question sur la présence de Chris Smith dans l’équipe. Le coach des Knicks a déjà bien assez à faire avec ses joueurs, en grande difficulté depuis le début de la saison.

La rétrogradation de Smith n’ouvre en rien une place pour un nouveau joueur dans l’effectif. S’ils entendent enregistrer une nouvelle venue autrement que via un trade, ils devront couper un élément

 

 San Antonio Spurs :

 Coupé par les Spurs avant le début de la saison, Josh Howard espère toujours revenir en NBA. L’ailier a ainsi accepté d’aller jouer chez les Austin Toros, en D-League, pour un salaire annuel de 25 000 dollars. Histoire de se maintenir en forme et de rester dans le champ de vision des franchises NBA en cas de besoin.

 

Et, pour finir je ferai un petit focus sur un petit dernier arrivé en D-League et aussi un de mes préferés, j'ai nommé Aquille Carr.

 

Carr (1m68, 18 ans), avait choisi de passer pro plutôt que de jouer en NCAA, mais le règlement NBA interdit toujours aux lycéens de s’inscrire dans la draft. Il a donc opté pour la petite soeur de la NBA pour parfaire sa formation et se préparer au mieux avant la draft 2014.

Jeune basketteur originaire de Baltimore, joueur explosif et maniant la balle à la perfection à une grande vitesse et ses feintes sortis de nul part qui met ses adversaires dans le vent. Il compense sa petite taille par une technique irréprochable et une détente impressionnante ( saut mesuré d'un mètre vingt).

Aquille Carr, est surnommé « le stoppeur de crime », ce n’est pas parce qu’il enfile son costume de justicier à la sortie du terrain de basket pour combattre les méchants, mais parceque tout s’arrête à Baltimore pour le regarder jouer, y compris les exactions des voyous, dans une des villes les plus pauvres et les plus violentes des USA. Il y est devenu un tel phénomène que le gymnase de son équipe du lycée Patterson est devenu insuffisant pour accueillir ses fans. Ils ont dû s’exiler vers la « Morgant State Stadium arena » pour recevoir le public des supporters.

Cependant, lors de la draft 2013 de ce mois-ci, la D-League a snobé ce joueur en le sélectionnant qu'a la 43 eme position par les 87 ers Delaware ...

Ceci doit être imputé a sa jeunesse et a son caractère un peu fou-fou, à mon avis.

 

 

 

Mixtape de sa dernière année de lycée :

 

 

 

Match ou il a scoré 58 pts quand il avait 16 ans  (Saison 2011/2012) :

 

 

52 Points pour son dernier match en High school (saison 2012/2013) :

 

 

 

 

 

Posté par MOA BIT à 09:01 - Matchs NBA D-League 2013-14 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

  • Contre qui pique les yeux

    Le contre sur la planche dans la mixtape d'aquille carr m'a vraiment piqué les yeux vu son gabarit d'1m70 !!!

    Posté par scoreur7, 27 novembre 2013 à 09:33
  • Aquille a eu des ennuis

    Aquille a aussi été snobé car il a été accusé d'avoir violenté son ex-petite amie. Puis il n'a jamais caché qu'il avait immédiatement besoin d'un contrat pro pour nourrir sa famille. Il a déjà un enfant.

    Posté par Mathias, 27 novembre 2013 à 10:37
  • aquille, suite

    En effet, mathias cela ne l'a surement pas aidé, cependant je pense que les recruteurs se sont basé plus sur le fait qu'il était tres jeune, impulsif et que son gabarit joue en sa défaveur (il n'existe pas beaucoup de nate robinson en NBA !!). D'autant qu'il est encore loin d'avoir le niveau pour la NBA, soit dit en passant ...
    En ce qui concerne "son besoin d'avoir de l'argent pour nourrir sa famille" est un argument qui ne tient pas sinon il aurait accepté les ponts d'or de contrat que lui ont proposé des clubs italiens et chinois ces derniers mois ...

    Posté par scoreur7, 27 novembre 2013 à 12:31

Poster un commentaire