SCOREUR DE MARS

Un blog pour tous les passionnés de basket et du Streetball et la plus grande base de données vidéos sur le basket en génèral !!! Dunkeurs, crosseur, scoreurs ce site est ton royaume parisien .

22 septembre 2014

WNBA 2014, Playoffs, Finale de Conférence Ouest : Phoenix Mercury vs Minnesota Lyn (game 3)

WNBA

La Women’s National Basketball Association (ou WNBA) est une ligue américaine professionnelle de basket-ball féminin, créée en 1996 et détenue par la NBA. La saison se déroule l’été, de mai à août pour la saison régulière et en septembre pour les play-offs, période creuse sur le calendrier sportif américain. Grâce à cela, de nombreuses joueuses jouent également en championnat européen et en Euroligue pendant l'inter-saison.

À la différence de la NBA, les règles de la WNBA suivent majoritairement les anciennes règles de la FIBA (à quelques détails près) :

  • Les matchs se composent de 4 quart-temps de 10 minutes (règle FIBA)
  • Il y a un entre-deux au début de chaque mi-temps (ancienne règle FIBA)
  • L’horloge du tir est réglée à 24 secondes (règle FIBA)
  • La ligne des 3 points se situe à 6,75 m du cercle (nouvelle règle FIBA) (FIBA : 6,75 m ; NBA : 7,25 m)
  • Le diamètre du ballon est 2,54 cm inférieur à celui de la NBA : la WNBA utilise un ballon no 6 (règle FIBA Dames), à la différence des hommes (ballon no 7)

 

Déroulement de la saison :

La ligue est divisée en deux conférences. 6 équipes dans la Conférence Est et 6 dans la Conférence Ouest.

Les équipes se regroupent pour les camps d'entraînement (trainings camps) durant le mois de mai. Ces camps permettent aux entraîneurs d'évaluer leurs joueuses (en particulier les rookies), de préparer la saison régulière et de superviser les autres équipes afin de recenser leurs forces et faiblesses. Une série de matches de pré-saison se déroule dans la foulée, afin de mettre en place les systèmes de jeu. Cela permet également de déterminer les 11 joueuses permettant de constituer l'effectif pour la saison. La saison régulière débute au mois de juin et se termine au début du mois de septembre; les différentes distinctions individuelles sont alors décernées, puis les playoffs commencent dans la foulée pour se terminer au début du mois d'octobre par les Finales WNBA. Chaque équipe dispute 34 matchs en saison régulière. Dans la Conférence Ouest, chaque équipe affronte 2 équipes de sa conférence à 5 reprises et contre les 3 autres à quatre reprises (22 matchs). Elles affrontent ensuite chaque équipe de la Conférence Est à deux reprises (12 matchs), dont un match sur le parquet de l'équipe adverse. Dans la Conférence Est, chaque équipe affronte deux équipes de sa conférence à 5 reprises et contre les 3 autres équipes à quatre reprises (22 matchs). Elles affrontent ensuite chaque équipe de la Conférence Ouest deux fois (12 matchs), dont un match sur le parquet de l'équipe adverse. Chaque équipe accueille et se déplace au moins une fois chez les autres équipes. Cette structure symétrique explique le fait que le calendrier puisse varier beaucoup d'une équipe à l'autre.

Au mois de juillet, la saison s'interrompt pour un week-end, le temps du WNBA All-Star Game, qui voit s'affronter les meilleures joueuses de la Conférence Est et de la Conférence Ouest. Le cinq majeur est choisi par vote des fans à travers le monde entier (qui peuvent voter sur Internet), tandis que les sept réservistes sont sélectionnées par les entraîneurs de la ligue. Ces équipes sont dirigées par les entraîneurs des équipes ayant le meilleur pourcentage de victoires dans chaque conférence quelques jours avant le All-Star Game. Quelques jours après ce All-Star Game, les clubs se voient imposer l'interdiction d'effectuer tout transfert de joueuses.

 

Playoffs :

À la fin de la saison régulière, au mois de septembre, les 8 meilleures équipes (4 par Conférence) s'affrontent en playoffs.

Le premier tour des playoffs est appelé demi-finale de Conférence et le deuxième tour, finale de Conférence. La série finale désignant le champion WNBA et qui voit s'affronter les champions des Conférences Est et Ouest se nomme Finales WNBA.

Au premier tour, l'équipe classée numéro 1 affronte l'équipe classée numéro 4 et la numéro 2 la numéro 3. Les vainqueurs des demi-finales de conférence se rencontrent en finale de conférence. Les deux équipes ayant remporté la finale de leur conférence respective (Est et Ouest) sont nommées championnes de conférence et se rencontrent ensuite pour une série déterminant le champion WNBA.

Les play-offs ont débuté le 21 août, les demi-finales et finales de conférence se disputant au meilleure des trois manches avec l'avantage du terrain à l'équipe la mieux classée aux rencontres 1 et 3.

Les finales WNBA se joueant au meilleur des cinq rencontres, l'équipe la mieux classée recevant lors des deux premières rencontres et, si nécessaire, lors de la cinquième manche

 

 

Playoffs

Finale de Conférence Ouest :

Game 3

Phoenix Mercury vs Minnesota Lynx

Match du 3 Septembre 2014

 

 

Les résultats de la Conférence Est :

Après deux rencontres serrées, la seconde allant même en prolongation, le Fever s'impose face aux Mystics dans le sillage de Tamika Catchings qui finit le premier tour avec un total cumulés de 914 points en play-offs qui surpasse le record historique de 908 de Lisa Leslie sur un panier à trois points décisif inscrit à 94 secondes de la fin de la prolongation, ce qui fait dire à sa coach Lin Dunn « Je pense que les records qu'elle a établis jusqu'ici en playoffs me montrent que vous devez la voir comme une des plus grandes joueuses ayant jamais pratiqué notre sport. »

Après avoir été défait à domcile par le Sky, le Dream s'impose à l'extérieur lors de la seconde avec 39 points d'Angel McCoughtry, avec 13 tirs réussis sur 20, tout en forçant Delle Donne à un zéro sur cinq en seconde mi-temps. Lors de la dernière manche, le Dream fait la course en tête pendant trois quart temps avant d'être rejoint sous l'impulsion d'Elena Delle Donne (17 de ses 34 points lors des 10 dernières minutes). Après deux lancers francs manqués par Jasmine Thomas dans la dernière minute, qui auraient donné un avantage de trois points la dernière possession de balle de Chicago, Delle Donne marque un dernier panier pour que le Sky l'emporte d'un point 81 à 80 et se qualifie pour la Finale de conférence.

Lors de la première manche, la Star d'Indiana Tamika Catchings est limitée à 10 points (avec une adresse de 2 sur 12) mais le Fever l'emporte quand même grâce aux bonnes sorties des autres joueuses comme Briann January (19 pts) et Shavonte Zellous (18 pts). Pour Lin Dunn : « La différence dans cette rencontre s'est faite dans notre réussite à trois points. Je pense que January, Zellous et [la rookie] Maggie Lucas se sont montrées dans les instants cruciaux et ont réussi des gros paniers à trois points. » Le Sky n'a remporté q ue le dernier quart temps, mais l’abattage de Sylvia Fowles (20 points et 14 rebonds) n'a pas suffit9.

Lors seconde manche est très serrée, l'arrière du Fever Briann January score 8 points contre 19 l'avant-veille quand les arrières chicagoanes Allie Quigley et Courtney Vandersloot combinent 34 points à 11 tirs réussis sur 25 et 10 passes décisives. Alors que Sylvia Fowles reçoit sa troisième faute à 6'34 de la mi-temps, l'avantage du Fever passe de 6 à 14 points. Mais Fowles marque 21 points après la mi-temps contribuant à 10 points consécutifs du Sky pour recoller au score. Tamera Young réussit le panier de l'égalisation à 1 seconde de la fin du match pour décrocher la prolongation et sauver le Sky de l'élimination directe. Tamika Catchings égalise pour le Fever et ouvre la voie à une seconde prolongation remportée par le Sky10.

Le Sky s'impose de la belle 75 à 62. Avec une Elena Delle Donne handicapée par des douleurs au dos, Allie Quigley fait honneur à son titre de meilleure sixième femme de la WNBA en scorant 24 points (4 sur 6 à trois points), dont 10 dans le dernier quart temps pour permettre au Sky de s'imposer 75 à 62. Cette rencontre est la dernière coachée par Lin Dunn qui prend sa retraite en déplorant la fébrilité du Fever (où Catchings a été limitée à 9 points) alors que le Sky « a joué avec un sentiment d'urgence » qui les a fait se surpasser

 

 

 

 

Posté par MOA BIT à 10:58 - Basket Féminin - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire